Réponse no 3 : Des société inclusives

La stratégie de l’Alliance est assortie de quatre résultats clés. Le Résultat 3 à savoir : Des sociétés inclusives et engagées, est celui que nous réalisons à travers le plaidoyer en faveur du VIH, de la santé, du genre et des droits de l’homme.

Tout au long de l’année 2016, nous avons continué à interpeller les systèmes et les structures qui excluent les personnes à cause des normes culturelles, sociales et de genre préjudiciables, la criminalisation des identités et des comportements, et des lois, des politiques et des pratiques restrictives.

Photovoice Bangladesh ©Tanim, Alliance Photovoice project.

Nous avons fait d’importantes contributions pour améliorer les politiques mondiales qui ont un impact sur la vie des personnes affectées par le VIH. Nous avons plaidé avec les communautés et pour les communautés à la Commission des stupéfiants, à la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies consacrée à la lutte contre la drogue, à la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur le sida et à la Conférence internationale sur le sida.

Avec le lancement du Fonds d’intervention rapide en octobre 2016, nous avons étendu notre action à d’autres pays qui présentent les environnements juridiques et politiques les plus hostiles et les plus difficiles. Le Fonds est disponible pour les organisations dirigées par les LGBT dans 29 pays, pour répondre à des situations nouvelles ou qui se détériorent et qui ont un impact sur les services de VIH fournis aux HSH ou à la communauté des LGBTI. À la fin de l’année 2016, le Fonds a octroyé 37 subventions dans 13 pays. Lire le rapport sur le Fonds d’intervention rapide 2016 et ce blog qui explique les raisons de ce Fonds d’intervention rapide pour les groupes de LGBT et de HSH.

Notre Partnership to Inspire, Transform and Connect the HIV response (PITCH) avec Aidsfonds et le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas a travaillé avec les OL, les réseaux et les OBC de neuf pays, afin de définir les objectifs politiques locaux et nationaux pour les populations clés et les femmes et les filles.

Étapes clés 2016

Les Organisations de liaison et les partenaires de l’Alliance ont contribué dans 12 pays à l’élaboration et à l’amélioration de politiques qui affectent la vie des personnes vivant avec le VIH

La cible 2016 a été atteinte (16)

Les réussites comprennent :

  • BONELA et Positive Vibes ont participé à l’enregistrement d’une organisation LGBT (LEGABIBO). Ceci a également permis à LEGABIBO d’avoir de meilleures relations avec la communauté dans son ensemble.
  • AIDS Care China a développé un modèle de services de méthadone à emporter pour les personnes consommatrices de drogues. Le Yunnan Institute of Drug Abuse a, depuis lors, pris la direction de cette approche et mis en place une procédure de fonctionnement standard dans neuf cliniques qui l’utilisent. Une dixième clinique est soutenue pour démarrer un service avec ses propres ressources (lien vers Nouvelle histoire : événement parallèle CND : promouvoir une approche de réduction des risques).
  • Alliance for Public Health (APH) a contribué à l’élaboration de textes réglementaires sur le traitement par substitution aux opiacés et la lutte contre la drogue, qui ont été entérinées par le Parlement ukrainien en 2016. Cela permet de s’assurer qu’un financement est affecté à l’achat de méthadone pour les consommateurs de drogues.

Dans 28 pays, l’Alliance a joué un rôle dans la responsabilisation des gouvernements par rapport à la défense des droits humains, l’accès universel aux services et l’accroissement du financement interne de la riposte nationale au VIH

La cible 2016 a été dépassée (12)

En 2016, nous avons touché 379 429 personnes par des programmes de lutte contre la stigmatisation, la discrimination et l’exclusion sociale dans des pays présentant de hauts niveaux de stigmatisation

La cible 2016 a été dépassée (200 000)

Les organisations de liaison ont touché 6009 agents de santé, 2121 agents de police, 1976 leaders communautaires et 1322 responsables gouvernementaux par des activités visant à réduire l’incidence de la stigmatisation et la discrimination.