Réponse no 2 : Des communautés plus fortes

La stratégie de l’Alliance est assortie de quatre résultats clés. Le Résultat 2 à savoir : Des systèmes sanitaires et communautaires plus forts, est celui que nous réalisons à travers le soutien aux organisations à base communautaire afin qu’elles soient des éléments connectés efficaces des systèmes sanitaires et qu’elles soient, au bout du compte, durables dans la mesure où elles créent la demande, fournissent des services et servent de passerelles aux services publics et à d'autres services consacrés aux populations clés.

Ceci touche au cœur même de ce que nous sommes en tant que partenariat et de notre valeur particulière ajoutée en tant qu’Alliance.

Tout au long de l’année 2016, nous avons continué notre travail de renforcement des « systèmes de santé » nationaux qui intègrent les systèmes communautaires, le secteur de la santé publique et le privé, en reconnaissant que tous les acteurs soutiennent une riposte nationale qui va au-delà de la riposte gouvernementale.

<p>Youth group in the Malnicherra tea plantation in Sylhet, Bangladesh. The group raises awareness of sexual and reproductive health and rights.</p>

Notre intention est que, partout où nous travaillons, des organisations communautaires fortes répondent aux besoins de leurs communautés dans les domaines du VIH et de la santé – en travaillant avec les gouvernements et en leur demandant des comptes. L’Alliance continuera à appuyer les organisations afin de renforcer leur impact sur le VIH, que ce soit par une prestation de services directe, par l’offre d’une assistance technique ou par le suivi des violations des droits humains.

Accréditation – le pilier d’une Alliance forte

Le système d’accréditation est la manière dont nous garantissons les normes et le sens d’une vision et de valeurs partagées dans l’ensemble de l’Alliance. En ayant recours à des équipes d’évaluation d’organisations de liaison pairs, nous évaluons de manière rigoureuse la bonne gouvernance, la gestion organisationnelle et les programmes de bonnes pratiques en matière de VIH.

Sept organisations de liaison ont été accréditées en 2016, portant le nombre total des organisations accréditées depuis 2013 à 25 sur les 29 qui ont initié le processus d’accréditation.

Étapes clés 2016

1785 OBC ont reçu des subventions par le biais de l’Alliance et 82 % ont atteint leurs cibles programmatiques et financières

La cible 2016 a été atteinte (82 %)

Cet indicateur est un baromètre des bons résultats des OBC soutenues par l’Alliance et est une mesure indirecte permettant de savoir si ces organisations ont les capacités appropriées ou non.

33 articles de journaux de revues spécialisées ont analysé la contribution de l’Alliance aux résultats de santé améliorés des populations clés

La cible 2016 a été dépassée (15)

L’Alliance a continué à partager son expérience au niveau communautaire, en vue d’éclairer les pratiques et d’améliorer les capacités techniques.

Evaluation de notre stratégie

L’évaluation extérieure de notre stratégie de 2016 a révélé que l’approche de la « cascade de capacité » de l’Alliance est efficace.

Plutôt qu’une approche dite de retombées qui se dilue, l’Alliance investit des ressources importantes dans les OL, qui investissent à leur tour des ressources dans le renforcement des capacités des partenaires de mise en œuvre, dont un grand nombre sont des réseaux de populations clés ou de personnes marginalisées.

Tout au long de l’année 2016, le programme KP Connect a travaillé avec les OL et d’autres OSC dans toute l’Afrique pour améliorer leur capacité technique à promouvoir l’accès des populations clés aux services de VIH, de santé et de droits.

En Namibie, dans le cadre du programme « Realizing Rights » soutenu par Comic Relief, Positive Vibes a travaillé avec huit nouvelles organisations d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et organisations de professionnel(le)s du sexe pour établir des liens formels et des systèmes de référence vers les établissements de santé. Positive Vibes a également organisé des dialogues entre des groupes de populations clés et des établissements de santé et a fourni une formation de sensibilisation au personnel pour rendre les établissements plus accueillants vis-à-vis des populations clés.